Prem Rawat,quote
Prem Rawat,quote


Il y a quelques temps, j’ai assisté à des obsèques. Il y avait ces petites pierres tombales au cimetière : « Ci-gît… »
J’ai dû marquer une pause pour y réfléchir un instant. Il ne s’agit pas que d’une pierre tombale, mais de l’histoire d’une vie.
Une personne vivait. De bonnes et de mauvaises choses lui sont arrivées.
Elle a connu de douces journées et de rudes journées, des jours de confusion et des jours de clarté, des jours où les choses se sont passées comme elle voulait et d’autres où, apparemment, tout se liguait contre elle.
Un voyage s’était achevé.

Quelle différence y a-t-il entre cette pierre tombale et moi ?
Suis-je plus qu’une pierre tombale sur laquelle sont gravés un nom, quelques dates et une épitaphe ?
La vie n’est-elle rien de plus ?

N’y a-t-il pas ce qu’on nomme l’existence qui s’élève au-dessus de tout cela ?
Au-dessus du bien et du mal, du vrai et du faux et de tous les jugements ?
N’est-ce pas par bonté que nous sommes ici ? Ce qu’on appelle « être en vie », n’est-ce pas un moment spécial ?
Quelle importance est-ce que j’accorde à ce moment ? Qu’est-ce qui me préoccupe aujourd’hui ?
Tout ce qui va se produire ?
Suis-je le moins du monde attentif à une chose qui est plus fine qu’un cheveu, dont on ne peut mesurer ni la longueur, ni la hauteur, ni le poids et qui est la seule différence entre moi et cette pierre tombale ?
Savez-vous de quoi il s’agit ?
Il s’agit du souffle qui va et qui vient en vous.
C’est ce qui fait la différence.
-Prem Rawat